EN - FR
Logo Ju-Leh Adventure
NOUS CONTACTER
Moine préparant du thé au beurre de yak, Ladakh
Homme dans une cuisine, Ladakh

10 spécialités culinaires et boissons à goûter au Ladakh

toutes les infos sur le Ladakh

La nourriture apporte des informations importantes sur la culture et l’histoire d’un lieu. Comme le Ladakh est riche en culture et en histoire, manger au Ladakh revient à faire un voyage dans le passé et revivre l’histoire de cette région.

Un des meilleurs moments pendant un voyage au Ladakh est de savourer les différents plats préparés par les habitants. L’influence tibétaine sur la cuisine ladakhie est indéniable, en particulier le thukpa et les momos. La cuisine ladakhie n’est pas épicée comme la cuisine indienne et est simple, mais saine.

Pour découvrir tous les mets délicieux que vous pouvez goûter au Ladakh, voici la liste des principaux plats qui devraient figurer absolument sur votre menu pendant votre séjour au Ladakh.

1. Momos

Momos, nourriture du Ladakh

Les momos sont, sans aucun doute, le plat le plus célèbre au Ladakh. Ce sont des raviolis farcis de viande ou de légumes. Même si les momos fourrés à la viande hachée sont prisés par les habitants, les momos végétariens sont également très appréciés. Ces raviolis sont cuits à la vapeur ou frits et servis avec une sauce piquante. Des momos sont servis aux invités lors d’occasions spéciales comme le festival de Losar (nouvel an ladakhi).

Les momos sont cuits à la vapeur dans une marmite appelée mokto qui a plusieurs compartiments troués et empilés les uns au-dessus des autres. L’eau est bouillie dans le récipient le plus bas et la vapeur est utilisée pour cuire les momos. Ils ont de belles formes différentes, surtout en rond plissé et en demi-lune.

Compte tenu de la popularité de ces momos, certains restaurants de Leh ont même commencé à servir des momos au chocolat.

2. Thukpa

Thukpa, nourriture du Ladakh

Le thukpa est le plat de base des habitants du Ladakh. C'est une soupe de nouilles avec des légumes assortis (pour les végétariens) et de la viande hachée (pour les non-végétariens). Les nouilles sont faites de farine de blé ou d'orge. Le bouillon, riche en épices, non seulement ravit vos papilles mais réchauffe également le corps. Il existe différents types de thukpa (connus sous le nom de thentuk, pakthuk, etc.) servis dans différentes parties du Ladakh.

Le thukpa est non seulement populaire auprès des habitants mais aussi auprès des visiteurs. Il est proposé dans tous les restaurants de Leh à un prix très abordable.

3. Skyu

Skyu, nourriture du Ladakh

Autre délice du Ladakh, le skyu est une spécialité traditionnelle à base de soupe. Des boules de la taille d’un pouce sont façonnées à partir de la pâte pétrie et aplatie. Elles sont ensuite mises dans une casserole avec de l’eau et des légumes et cuites à feu doux. Le skyu est également servi avec de la viande. Le plat est riche en calories et remplit bien le ventre. Il est principalement consommé en hiver lorsque la température descend en-dessous de 0°. C’est un favori des touristes qui font du trekking et restent dans les villages.

Le lait est parfois ajouté comme ingrédient principal dans le skyu. Ce plat est alors appelé oma (lait) skyu. Il faut vraiment essayer ce plat lorsqu’on est en Ladakh.

4. Chhutagi

Chhutagi, nourriture du Ladakh

Chhutagi se traduit littéralement par « pain d’eau » (chhu signifie « eau » alors que tagi veut dire « pain » en ladakhi). Le chhutagi est l’une des spécialités ladakhies, riche en calories. La pâte aplatie est habituellement coupée en formes circulaires, puis on lui donne l’apparence d’un nœud papillon. La pâte est ensuite cuite dans une soupe épaisse composée soit de légumes, soit de viande. Le chhutagi est un repas lourd et souvent servi pendant la saison des récoltes aux travailleurs pour leur donner des forces. Certains restaurants locaux de Leh proposent différentes versions de chhutagi. C’est certainement l’une des spécialités culinaires du Ladakh à essayer.

5. Tingmo

Tingmo, nourriture du Ladakh

Ce petit pain tibétain, en forme de chignon, est cuit à la vapeur et servi avec des légumes, de la viande et du dal (lentilles). Le tingmo est un petit pain délicieux, léger et moelleux qui est préparé à partir de farine de blé sans mettre de garniture. Il est meilleur servi chaud et accompagne principalement la viande. Au Ladakh, c’est un aliment de base qu’on mange au petit déjeuner, déjeuner et dîner. La pâte est pétrie, puis vrillée délicatement avant d’être mise dans le mokto.

6. Chhurpe (fromage de yak séché)

Chhurpe (fromage de yak séché), nourriture du Ladakh

Le chhurpe, fabriqué à partir du lait de dzomo (hybride d’un yak et d’une vache), est utilisé comme ingrédient pour créer des spécialités savoureuses au Ladakh. Il est blanc et est ajouté au thukpa pour faire ressortir la saveur lorsque les légumes ou la viande ne sont pas disponibles en hiver. Le chhurpe est également ajouté au tsampa (farine d’orge grillé) et mélangé avec le thé au beurre de yak pour préparer le kholak qui est ensuite mangé avec des légumes ou de la viande hachée. C’est une source riche en vitamines et en protéines. On trouve deux variétés de chhurpe : à pâte molle ou à pâte dure.

7. Thé au beurre de yak

Thé au beurre de yak, boisson Ladakh

Au Ladakh, le thé au beurre est servi dans toutes les grandes occasions, les mariages, les festivals mais les ladakhis le boivent également toute la journée. Car, non seulement il procure de la chaleur mais il maintient aussi le corps hydraté dans une zone froide et en haute altitude. Connu sous le nom de gur-gur chai, le thé est préparé avec du beurre, du lait, du sel et brassé jusqu’à ce qu’il soit complètement mélangé aux feuilles de thé bouillies. Le tsampa est souvent ajouté au thé au beurre pour préparer le kholak.

8. Chhang

Chhang, boisson du Ladakh

Le chhang est la bière locale du Ladakh et est servi comme boisson traditionnelle aux invités. L'orge est fermentée pour produire du chhang qui a une teneur en alcool de 5 à 7 %. Le chhang est consommé pendant les festivals, les mariages et d'autres cérémonies importantes. Lorsqu’on fait une demande en mariage, on offre une jarre de chhang à la famille de la fille. Si la jarre est acceptée, cela signifie que la famille accorde la main de leur fille.

Le chhang est servi aux invités avec un petit morceau de beurre sur le bord des tasses en signe de respect. On trempe un doigt et on projette trois fois dans l’air quelques gouttes de chhang, comme une offrande à Bouddha, au Dharma et au Sangha avant de boire.

9. Khambir

Khambir, nourriture du Ladakh

Souvent connu sous le nom de tagi (pain), le khambir est un pain local de blé entier brun avec une croûte épaisse. Le pain fermenté de forme ronde est meilleur lorsqu'il est servi tout juste cuit. Le khambir est servi pour le petit-déjeuner avec du thé au beurre. Les gens le mangent aussi avec des légumes ou des œufs. Le khambir pourrait être mangé même après une semaine et est l'un des aliments de base au Ladakh.

10. Confiture d’abricots

Confiture d’abricots, nourriture du Ladakh

Même s'il existe différentes saveurs de confitures facilement disponibles dans les magasins, rien ne peut concurrencer la confiture d'abricots. Fabriquée à partir du chulli (« abricot » en ladakhi), fruit le plus populaire de la région, la confiture est devenue renommée auprès des visiteurs du Ladakh. On peut prendre de la confiture d'abricots avec du khambir ou du pain.