EN - FR
Logo Ju-Leh Adventure
NOUS CONTACTER
Trek de la vallée de la Nubra, randonneur au col, les plus beaux treks du Ladakh
Loger chez l'habitant dans les villages, les plus beaux treks du Ladakh

Les 10 plus beaux treks du Ladakh

« Quelque part entre le bas de la montée et le sommet se trouve la réponse au mystère de la raison pour laquelle nous grimpons. » - Greg Child

Le Ladakh offre aux visiteurs des expériences de trekking merveilleuses et passionnantes. Cette région de l’Himalaya est un paradis pour ceux qui cherchent l’aventure en haute montagne. Il existe de nombreuses possibilités de trekking au Ladakh qui varient en difficulté et en durée. Quelques treks durent deux semaines tandis que d’autres peuvent se faire en trois jours. Néanmoins, chacun de ces treks vous laissera des souvenirs inoubliables.

Les débutants et les familles avec des enfants peuvent faire une randonnée facile alors que ceux qui veulent se lancer un défi peuvent opter pour un trek plus long en traversant plusieurs cols au-dessus de 5000 mètres et même tenter l’ascension d’un sommet à 6000 mètres.

Les personnes voyageant seules ou en petits groupes qui souhaitent rejoindre un plus grand groupe peuvent consulter nos treks avec départs à date fixe.

Le meilleur moment pour faire du trekking au Ladakh est de mai à octobre. Cependant, certains treks ne sont possibles qu'à partir de début juillet en raison des fortes chutes de neige sur les cols de montagne en hiver. Le début de l'hiver marque le début de deux treks organisés chaque année de janvier à mars au Ladakh : le trek du Chadar sur la rivière gelée du Zanskar et le trek du léopard des neiges.

1. Trek de la vallée de la Markha

Trek de la vallée de la Markha, les plus beaux treks du Ladakh

Le trek de la vallée de la Markha dans le parc national d’Hemis est le trek le plus connu du Ladakh. La vallée de la Markha est parallèle à la vallée de l’Indus, coincée entre le massif enneigé de Stok Kangri au nord et la chaîne du Zanskar au sud. Au cours de ce trek, vous verrez des paysages de montagne à couper le souffle, des animaux sauvages et des petits villages isolés, entourés de champs d’orge verdoyants. Vous aurez la possibilité de séjourner chez l’habitant et de découvrir le mode de vie des villageois.

Le trek dure de 6 à 8 jours selon le point de départ. Pour atteindre la vallée de la Markha, on peut suivre deux itinéraires différents : l’un depuis Spituk et l’autre depuis Chilling. Le trek de Spituk est l’option la plus longue. Il traverse deux cols, Ganda La (4961m) et Kongmaru La (5260m), avant d’atteindre Hemis où se termine le trek. Ceux qui n’ont pas assez de temps et ceux qui cherchent à éviter le col de Ganda La peuvent commencer le trek depuis Chilling, une option plus facile et plus courte.

2. Trek de la vallée de la Nubra de Phyang à Hunder

Trek de la vallée de la Nubra de Phyang à Hunder, les plus beaux treks du Ladakh

Le trek de Phyang à Hunder relie la vallée de l'Indus à la vallée de la Nubra. Il suit une ancienne route commerciale qui faisait partie de l'ancien réseau de la Route de la soie qui s'étendait de l'Inde à l'Asie centrale. Le point culminant de cette randonnée hors des sentiers battus est le col de Lasermo La (5438m) qui est recouvert de glace et de neige, même en été. Depuis le col, il y a un magnifique panorama sur la chaîne du Karakoram. Ce trek se fait sur 5 jours.

Après la randonnée, vous visiterez les principaux points d’intérêt de la vallée de la Nubra. Vous aurez l’occasion de monter sur un chameau de Bactriane dans les dunes de sable de Hunder et de vous émerveiller à la vue de la statue de 32 mètres de haut du Bouddha Maitreya au monastère de Diskit. Puis, vous retournerez à Leh via le col de Khardung La.

3. Trek de Rumtse à Tso Moriri

Trek de Rumtse à Tso Moriri, les plus beaux treks du Ladakh

Si vous êtes de ceux qui recherchent des paysages impressionnants, alors le trek de Rumtse à Tsomoriri est fait pour vous. C'est l'un des treks les plus beaux et les plus sauvages du Ladakh. Ce trek d'une semaine vous emmène à travers le plateau d'altitude du Changthang (Rupshu). La région présente des paysages caractéristiques et vous verrez des montagnes de textures et de couleurs différentes en traversant 6 cols au-dessus de 5000 mètres. Même si le Ladakh est un désert froid, il offre de superbes lacs aux visiteurs. Au cours de cette randonnée, vous aurez la chance de découvrir les splendides lacs Tso Kar et Tso Moriri.

Ce trek vous amène rapidement à très haute altitude ; la première nuit à Kyamar est à 4500 mètres et les 6 jours suivants sont toujours entre 4500 et 5500 mètres. Par conséquent, il est important de bien s'acclimater à l'altitude avant de commencer le trek.

Les nomades Changpa vivent sur le plateau du Changthang avec leurs troupeaux de chèvres pashmina et de yaks. Ils déménagent 8 à 10 fois par an et on ne peut jamais connaître à l'avance l'emplacement de leur campement. Si vous avez de la chance, vous pourrez rencontrer les nomades quelque part au cours du trek et être invités à siroter une tasse de thé au beurre dans leur tente en laine de yak. Korzok, le plus grand hameau de la région, est le principal lieu où résident les Changpa. Situé sur la rive du lac bleu saphir de Tso Moriri, c'est là que se termine cette incroyable randonnée.

4. Trek de la vallée de Sham

Trek de la vallée de Sham, les plus beaux treks du Ladakh

Souvent appelé le « baby trek » en raison de son niveau facile, il ne fait aucun doute que le trek de la vallée de Sham offre des vues pittoresques aux randonneurs. Si vous recherchez un trek faisable avec vos enfants, alors celui-ci est fait pour vous. Le trek ne dépasse jamais les 4000 mètres et peut se faire tout au long de l'année.

Il traverse de nombreux petits villages où vous pourrez passer la nuit chez l'habitant et déguster la cuisine locale authentique préparée par les familles. Certains monastères anciens et célèbres à Likir, Rizong, Temisgam, Basgo et Alchi peuvent être visités pendant et après la randonnée.

5. Ascension du Stok Kangri (6153m)

Ascension du Stok Kangri (6153m), les plus beaux treks du Ladakh

Le pic du Stok Kangri est l'objectif parfait pour une première expérience d'alpinisme dans l'Himalaya et pour ceux qui cherchent à franchir la barre des 6000 mètres. Même si le sommet n'est pas technique, les grimpeurs doivent quand même utiliser tous les équipements d'alpinisme tels que les crampons, le piolet, la corde, etc. Le guide de l’expédition donnera un petit cours d’initiation sur la façon d'utiliser les équipements pendant la journée d'acclimatation au camp de base.

L'expédition du Stok Kangri demande de bonnes conditions physiques et mentales, mais vous vous rendrez compte que cela en valait la peine lorsque vous atteindrez le sommet et profiterez de la vue incroyable sur les montagnes environnantes. L'expédition peut commencer depuis Stok ou depuis Spituk, ou elle peut être combinée avec le trek de la vallée de la Markha.

6. Trek de Spituk à Stok

Trek de Spituk à Stok, les plus beaux treks du Ladakh

Le trek de Spituk à Stok s’adresse particulièrement à ceux qui ont peu de temps mais qui veulent vivre une belle aventure au Ladakh en trois jours. Commencez la randonnée sous de bons auspices en vous arrêtant au monastère de Spituk, un monastère du 11ème siècle appartenant à la secte Gelugpa.

Après avoir traversé la rivière Indus, vous atteindrez Zingchen d'où une randonnée de deux heures vous amènera à Rumbak. C'est un joli village avec des maisons blanchies à la chaux et entourées de champs d'orge et de moutarde. Vous pourrez séjourner chez l'habitant dans ce village. La descente sinueuse jusqu'au village de Stok vous laissera des souvenirs impérissables.

7. Trek de Lamayuru à Alchi

Trek de Lamayuru à Alchi, les plus beaux treks du Ladakh

La partie ouest du Ladakh est non seulement réputée pour ses monastères séculaires mais aussi pour le trek de Lamayuru à Alchi. Ce trek de cinq jours est jalonné de deux cols difficiles - Kongskil La (4948m) et Stakspi La (5153m) - et vous permettra de repousser vos limites au maximum, mais vous serez récompensé par des paysages de montagne spectaculaires. Passez des nuits chez l'habitant dans des villages reculés si vous souhaitez découvrir la culture locale de près. Visitez également des monastères avant ou après la randonnée.

8. Trek au Zanskar de Padum à Lamayuru

Trek au Zanskar de Padum à Lamayuru, les plus beaux treks du Ladakh

Le Zanskar est l'une des régions les plus reculées du Ladakh et c'est là que réside sa beauté. Ce trek de 10 jours de Padum à Lamayuru est le plus beau trek du Zanskar qui couvre les anciens monastères, les petits villages et les magnifiques paysages de la chaîne du Zanskar.

Avant le début du trek, vous pouvez visiter le célèbre monastère de Phuktal, l'un des monastères les plus isolés du Zanskar, construit au 15ème siècle. Le Zanskar offre aux randonneurs, des paysages d'une beauté exceptionnelle, des montagnes de presque toutes les couleurs et aussi sa culture unique. Trois cols principaux jalonnent ce treck : Hanuma La (4724m), Singge La (5009m) et Sir Sir La (4832m).

9. Trek du léopard des neiges

Trek du léopard des neiges, les plus beaux treks du Ladakh

Le Ladakh abrite l'un des grands félins les plus rares au monde : le majestueux léopard des neiges. Le trek du léopard des neiges est organisé dans le parc national d'Hemis en février et en mars. Le parc national d’Hemis abrite des léopards des neiges et de nombreuses autres espèces de mammifères telles que les loups, les bouquetins du Ladakh, les moutons bleus et les mouflons tibétains.

Il n'est certainement pas facile de repérer l'insaisissable léopard des neiges par des températures inférieures à zéro. La patience est la clé des expéditions fauniques comme celles-ci. Après des heures et parfois des jours d'attente, beaucoup ont vu des léopards des neiges dans leurs jumelles et sont même rentrés chez eux avec des images du félin dans leur appareil photos.

10. Trek du Chadar sur la rivière gelée

Trek du Chadar sur la rivière gelée, les plus beaux treks du Ladakh

Comme le Zanskar reste coupé du reste du pays en hiver en raison de fortes chutes de neige, la route du Chadar est un lien vital pour les aux habitants du Zanskar en hiver car elle relie la région au district de Leh.

Au fil des ans, le trek du Chadar est devenu « l’aventure par excellence » au Ladakh et il est facile de comprendre pourquoi. Marcher sur la rivière gelée du Zanskar qui s'étend sur 105 km dans des températures glaciales entre -25 et -35 degrés, teste la limite des trekkeurs. De plus, il y a peu de randonnées qui passent à travers des gorges avec des cascades gelées et qui suivent un chemin de glace qui se transforme en miroir pour le ciel. Le trek du Chadar a fait l’objet de plusieurs documentaires, en particulier dans la série de 2011 de la BBC intitulée « Human Planet ».