EN - FR
Logo Ju-Leh Adventure
NOUS CONTACTER
monastère de Lamayuru Gompa au Ladakh
2 moines au monastère de Lamayuru Gompa au Ladakh

Circuit de la vallée de l’Indus vers Lamayuru

Durée : 2-3 jours
Distance : 260 km

Située à l'ouest du Ladakh le long du fleuve Indus et de la route Leh-Srinagar, la région de Sham (« sham » signifie « ouest » en ladakhi) est l'une des régions les plus peuplées du Ladakh.

Cette excursion suit la vallée de l'Indus vers l'ouest jusqu'à Lamayuru. Elle passe par d’anciens monastères et quelques-uns des villages ladakhis les plus pittoresques.

Connue pour ses terres fertiles, la région de Sham est sans aucun doute le centre agricole du Ladakh et de nombreux villages pratiquent l'agriculture biologique. Des fruits et des plantes de grande qualité tels que l'abricot, la pomme et la noix sont cultivés dans cette région en raison de la température favorable en été car la vallée est située à une altitude plus basse que les autres régions du Ladakh.

circuit culturel de la vallée de l’Indus vers Lamayuru, carte

A voir

Monastère de Lamayuru

Le village médiéval de Lamayuru, parsemé de stupas et de maisons en briques de terre crue, est dominé par le monastère photogénique de Lamayuru, également connu sous le nom de monastère de Yungdrung. La salle de prières principale du gompa abrite une petite grotte que le saint Naropa, érudit indien, utilisait pour la méditation au 11ème siècle. Selon la légende, Naropa se servit de ses pouvoirs pour assécher le lac et y fonda le gompa de Lamayuru. Le monastère aurait également une affiliation à la religion Bön.

Le monastère de Lamayuru compte cinq bâtiments et est considéré comme l'un des plus grands et des plus anciens gompas de la région. Le monastère, qui appartient à la lignée des Bonnets rouges, contient des peintures murales, des thangkas, des écrits, des statues de Bouddha et d'autres divinités. Environ 150 moines résident dans ce monastère.

Le joli village de Lamayuru sur la route Leh-Srinagar est une autre attraction pour les touristes. Le village est situé à mi-chemin entre Leh (115 km) et Kargil (105 km). Pendant la visite à Lamayuru, les touristes passent la nuit dans des hôtels et des familles d'accueil du village afin de pouvoir assister aux prières du matin le lendemain.

Touristes et Ladakhis se rendent à Lamayuru pour assister aux cham (danses masquées) pendant Yuru Kabgyat, le festival annuel qui se tient au monastère les 18 et 19 du cinquième mois du calendrier lunaire tibétain.

monastère de Lamayuru Gompa au Ladakh

Lamayuru est également connu pour son « moonland », un paysage lunaire avec des formations géologiques extraordinairement étranges. Selon la légende, cette zone était le fond d’un lac qui s’est asséché quand Naropa a prévu qu’un monastère serait construit à cet endroit. Une route vertigineuse et sinueuse, menant au village de Lamayuru, traverse ce paysage lunaire surréaliste.

Moonland, paysage lunaire à Lamayuru au Ladakh

Monastère de Rizong

Dans une vallée isolée et inhabitée, sur le versant nord de la vallée de l'Indus, une petite route longeant une gorge étroite mène au monastère de Rizong. Le monastère, qui se dresse au-dessus d'un amphithéâtre rocheux, fut fondé par le Lama Tsultim Nima en 1831. Les reliques sacrées du Lama Tsultim Nima sont conservées à l'intérieur d'un stupa au sein du complexe du gompa, dans le sanctuaire des reliques connu sous le nom de Skudung. Le gompa de Rizong appartient à l'ordre Gelugpa et est célèbre parmi les pratiquants de la méditation. Il abrite 40 moines et est connu pour ses règles et normes strictes.

La légende raconte que Guru Rinpoché (ou Padmasambhava) méditait dans des grottes autour du gompa bien avant la construction du monastère. Les grottes étaient également utilisées par les moines pour méditer dans l’isolement. Le Dukhang (salle de prières principale) du monastère abrite des statues de Bouddha Shakyamuni, Avalokiteshvara, Mahakala et des thangkas de divinités.

Situé à 2 km du monastère, au milieu des vergers d'abricotiers, le couvent de Chulichan abrite 20 nonnes.

monastère de Rizong Gompa au Ladakh

Monastère d’Alchi

Le monastère d’Alchi, construit au 11ème siècle, est l'un des plus anciens monastères du Ladakh. Il est célèbre pour ses peintures murales intérieures et ses sculptures anciennes en bois qui sont parmi les meilleurs exemples de l’art indo-tibétain du Ladakh. En fait, les monastères d'Alchi, de Mang Gyu et de Sumda Choon ont un style unique et auraient été fondés par le grand traducteur du Tibet, Lotsawa Rinchen Zangpo.

Selon la légende, Rinchen Zangpo a enfoncé son bâton de marche dans le sol et le bâton s'est transformé en un arbre vivant. Ce signe de bon augure a incité Rinchen Zangpo à construire le monastère à cet endroit. L'énorme peuplier près de l'entrée du gompa serait le bâton de Rinchen Zangpo.

Les peintures murales du gompa d'Alchi seraient parmi les plus anciennes du Ladakh. Les peintures reflètent les influences des rois bouddhistes et hindous du Cachemire et de l'Himachal Pradesh. Par exemple, Mahakala a pour origine le dieu hindou Shiva.

Le Choskhor (complexe monastique) se compose de cinq temples. Le Dukhang (salle de prières principale) est construit dans le style cachemiri. Il aurait été fondé par Kalden Sherab, un mécène d'un clan ladakhi influent de l'époque. Tsultim, membre du même clan, a construit le Sumtseg (sanctuaire de trois étages). D'autres bâtiments sont le temple Vairocana (contenant des mandalas impressionnants), le temple Lotsawa et le temple Manjushri (consacrant une statue colorée à quatre côtés du Bouddha de la Sagesse).

monastère d'Alchi Gompa au Ladakh

Monastère de Likir

Le monastère de Likir, situé à 60 km de Leh, appartient à l’ordre des Gelugpa du bouddhisme tibétain. Le gompa a été fondé en 1065 par Lama Duwang Chosje qui construisit le gompa sur ordre de Lhachen Gyalpo, le cinquième roi du Ladakh.

Likir est considéré comme l'un des monastères les plus pittoresques du Ladakh et constitue une attraction majeure pour les touristes qui visitent la vallée de Sham. Le monastère, entouré d'anciens chortens et de champs d'orge, est bien connu pour sa statue du Bouddha Maitreya de 23 mètres de haut achevée en 1999 et située juste à l'extérieur du complexe. Le monastère de Likir est le siège de Ngari Rinpoché qui est le frère cadet du Dalaï Lama.

Le monastère possède deux salles de prières et abrite des statues de Bouddha Shakyamuni, Maitreya et Tsongkhapa (le fondateur de l'ordre Gelugpa). Le gompa de Likir héberge plus de 100 moines. Une trentaine d'étudiants apprennent le bouddhisme et d'autres matières à l'école gérée par l'Institut Central des Etudes Bouddhistes. Likir attire des milliers de visiteurs lors du festival annuel de Dosmochey célébré le 12ème mois du calendrier lunaire tibétain.

monastère de Likir Gompa au Ladakh

Monastère et château de Basgo

Le monastère de Basgo est situé à environ 40 km de Leh. Les historiens affirment que le monastère a été construit pour les souverains de la dynastie Namgyal dans les années 1680 mais le château, lui, a été construit au 15ème siècle. Basgo a été la capitale du bas Ladakh pendant environ deux siècles jusqu'à l'unification des royaumes ladakhis en 1470.

La forteresse, perchée au sommet de la colline, se compose de plusieurs temples reliés à un château en ruine. Le monastère de Basgo est réputé pour ses statues et ses fantastiques peintures murales de divinités gardiennes. La structure abrite les temples de Chamchung, Chamba Lakhang et Serzang, tous dédiés au Bouddha Maitreya (Bouddha du futur). Parmi eux se trouve la statue dorée haute de deux étages du Bouddha Maitreya. Le Chamchung est un temple insolite au bord de la terrasse, appartenant à la reine Gyal Khatoon, qui a une ressemblance frappante avec une mosquée Balti ou d'Asie centrale. La structure en forme de mosquée est située sur une plate-forme en bois suspendue au-dessus du bord, avec un balcon en bois qui court tout autour du bâtiment. Les fidèles utilisent le balcon pour la circumambulation.

Le gompa de Basgo a été inscrit à l'observatoire mondial des monuments 2000 par le Fonds mondial pour les monuments afin que les mesures nécessaires, pour la conservation du monastère, puissent être prises.

monastère et château de Basgo  Gompa au Ladakh

Confluence des rivières Indus et Zanskar

L'une des principales attractions le long du fleuve Indus, sur la route nationale Leh-Srinagar, est la confluence des fleuves Indus et Zanskar, située à 3 km au sud-est du village de Nimmu. Observer l'eau brune du fleuve sombre Zanskar qui se jette dans l'eau verte du fleuve Indus est un spectacle à ne pas manquer. Au fil des ans, le fleuve Zanskar est devenu populaire auprès des touristes pour le rafting et le site sert de point d'arrivée des parcours de rafting.

Confluence des rivières Indus et Zanskar au Ladakh

Colline magnétique

La colline magnétique, située à 28 km de Leh, sur l’axe Leh-Srinagar, est un tronçon de route mystérieux qui défie la gravité. Ici, les véhicules laissés avec le moteur éteint et au point mort sont tirés vers le haut de la colline, contre la gravité… On dit que ce phénomène est dû à une puissante force magnétique provenant de la colline et que les avions de l’armée de l’air indienne détournent leur route pour éviter le champ magnétique puissant dans cette zone. Force magnétique tirant les voitures vers le haut ou illusion d'optique ? Voyez par vous-même et tirez-en vos propres conclusions !

Colline magnétique au Ladakh

Monastère de Phyang

Le monastère blanc et ocre est situé au sommet d’une colline au-dessus du village de Phyang, à 20 km de Leh. Le gompa de Phyang, créé au 16ème siècle, fascine les visiteurs par ses structures grandioses et sa riche histoire. Nombreux sont ceux qui affirment que le monastère a été bâti à l'époque du roi Jamyang Namgyal mais d'autres disent que le gompa a été fondé par le roi Tashi Namgyal. Le gompa de Phyang appartient à la lignée des Drikung Kagyu, l'une des huit écoles bouddhistes et est le premier monastère à proposer les enseignements de Skyoba Jigsten Gombo au Ladakh.

Phyang Tsedup est l'un des festivals les plus célèbres du Ladakh. Un énorme thangka de Skyoba Jigsten Gombo est exposé dans la cour pendant le festival. Des moines portant des masques et des robes de brocart colorés exécutent des chams (danses de masques sacrées) pendant le festival. On dit que les chams interprétés par les moines de Phyang sont les plus longs du Ladakh car chaque cham dure plus de 20 minutes.

La principale divinité protectrice est Apchi Choski Dolma et le lama en chef du monastère est la réincarnation de Skyabje Toldan Rinpoché. L'une des principales attractions du gompa de Phyang est son musée vieux de 900 ans.

monastère de Phyang Gompa au Ladakh

Monastère de Spituk

Le monastère de Spituk, également connu sous le nom de Pethub, est le premier monastère visible après avoir atterri à l'aéroport de Leh. Le gompa est situé sur une colline près du fleuve Indus, à quelques kilomètres au sud de Leh. Ce monastère majestueux a été fondé au 11ème siècle dans l'ancien royaume de Maryul (maintenant appelé Ladakh) par Od-de, le frère aîné du Lama Changbhub Od.

Selon les historiens, Lotsawa Rinchen Zangpo, le grand traducteur du Tibet, a déclaré qu'une communauté religieuse exemplaire naîtrait en ce lieu et par conséquent, l'endroit a été appelé Spituk ou Pethub (qui signifie « exemplaire »). Le monastère a été initialement fondé en tant qu'institution des bonnets rouges mais a ensuite été repris par l’ordre des Gelugpa (les bonnets jaunes). Le gompa est célèbre pour la statue de la divinité protectrice Palden Lhamo.

Le festival du monastère, Spituk Gustor, a lieu chaque année au mois de janvier. Des gens de tout le Ladakh arrivent en grand nombre pour assister au festival alors que les divinités protectrices, dont Palden Lhamo, sont dévoilées à cette occasion. Un grand nombre d'hindous affluent également dans le monastère car ils vénèrent la divinité protectrice Palden Lhamo en tant que déesse hindoue Kali Mata.

monastère de Spituk Gompa au Ladakh

Tous nos voyages culturels peuvent être personnalisés pour s’adapter à vos centres d’intérêts, vos préférences et votre rythme. Pour plus d'informations sur cette excursion, n'hésitez pas à nous contacter.